Nous avons actuellement 235 visiteurs connectés sur nos sites (20 sur generationmp3.com - 2 sur jeuxvideo.org - 0 sur nos autres blogs - 213 sur le forum)

Écrit par
florent

Evenement : Vivez la mission Deep Impact en direct le 4 juil…

Vendredi 1 juillet 2005 à 09:59 | Dans la catégorie Science

deep impact blast Le 4 Juillet, un impacteur de 372 kg largué 24 heures auparavant par la sonde Deep Impact percutera le noyau de la comète Tempel-1 à une vitesse de 37.000 km/h. Nos confrères de Futura-Sciences nous proposent de suivre l’évenement en direct à partir de 7h30, au travers d’un programme spécial dans leur console de direct avec les dernières nouvelles et les premières images…

Les phénomènes qui s’en suivront restent du domaine de la conjecture, aucun précédent n’ayant jamais eu lieu. Formation d’un cratère ? “Engloutissement” du projectile dans une masse spongieuse sans laisser de traces ? Emission d’un bref flash lumineux, ou comme l’ont avancé certains astronomes, élévation de la luminosité de la comète jusqu’à la rendre visible à l’oeil nu pendant plusieurs jours ?

La mission en direct sur Futura-Sciences.

Crédit image : NASA.

No tag for this post. 5,846 Vues 0 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
florent

La première voile solaire ne donne pas de nouvelles

Mardi 28 juin 2005 à 16:00 | Dans la catégorie Science

voile solaire Pour rappel la première voile solaire à été lancée le 21 juin dernier depuis un sous-marin russe via une fusée construite à partir d’un missile balistique militaire SS-N-18. Malheureusement l’opération est un échec et on a depuis plus aucune nouvelle de l’engin. D’une masse de 110 kilogrammes, la voile solaire est composée de huit pétales triangulaires qui, déployés, forme une voile circulaire de 30 mètres de diamètre et de 600 mètres carrés de superficie. Le principe de la voile solaire est de profiter de la légère pression exercée par le soleil sur ses voiles pour se déplacer. La pression est créée par les impacts des protons, électrons et noyaux d’hélium qui constituent le vent solaire. Cette très légère poussée est suffisante pour déplacer un objet dans l’espace. Les experts de la Nasa ont fournis les données scientifiques, mais c’est la “Planetary Society” de Pasadena et les “Cosmos Studios”, une compagnie productrice de documentaires, qui avait financé l’opération.

via surLaToile.

No tag for this post. 3,647 Vues 0 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
florent

La première vidéo 360° de l’intérieur d’une tornade

Mercredi 8 juin 2005 à 10:02 | Dans la catégorie Science

tornade C’est une première technologique, Tim Samaras et son équipe de chasseurs de tornade ont réussi à réaliser une vidéo de l’intérieur d’une tornade. Ils ont pour cela déposé sur la trajectoire probable d’une tornade un dispositif équipé de 7 caméras, chacune ayant un angle de 60 degrés. Une des caméras n’ayant pas fonctionné, la vidéo montre au final une vue sur 300 degrés, fournissant des informations visuelles importantes sur la vitesse des vents au centre de la tornade. C’est assez impressionant.

Voir la vidéo flash. (en 3 parties, “Direct Hit” pour la vue inside)

La présentation complète de l’aventure “Chasing Tornadoes“.

via boing boing.

No tag for this post. 48,620 Vues 3 commentaires Partager Envoyer à un ami
Écrit par
florent

La sonde "Voyager 1" lancée en 1977 entre dans la…

Lundi 30 mai 2005 à 11:04 | Dans la catégorie Science

voyager 1 La sonde américaine Voyager 1, lancée en 1977 et encore en contact radio avec la Terre, est, parmi tous les objets faits par l’Homme, le plus éloigné. Au début de cette année, elle se trouvait à environ 94 unités astronomiques du Soleil (94 fois la distance Terre-Soleil), ce qui correspond à approximativement 14 milliards de kilomètres (bien au-delà de l’orbite de Pluton).

Des mesures effectuées par cette lointaine sonde semblent indiquer qu’elle a à présent franchi une limite appelée “termination shock”. Au-delà de cette limite, le vent solaire (des particules émises par le Soleil) ralentit fortement, sous l’effet du gaz interstellaire.

Voyager 1 aurait donc franchi une nouvelle étape dans son voyage qui la verra quitter un jour notre Système Solaire…

Source : Astrocosmos.net.

No tag for this post. 7,877 Vues 4 commentaires Partager Envoyer à un ami
Écrit par
florent

Mammatus : Des nuages rares et inquiétants

Jeudi 26 mai 2005 à 10:45 | Dans la catégorie Science

nuages mammatus Cette photo à été prise à Joplin, Missouri, elle montre des nuages d’un type très rare appelés “Mammatus” (en forme de mamelle), qui ne sont apparus dans la région que 30 ans auparavant. Ces nuages rares se produisent souvent pendant des événements météorologiques intenses. Le Mammatus se forme souvent au-dessous des Cumulonimbus lorsque l’air frais et humide descend dans un environnement plus chaud. Ces nuages peuvent vous sembler étranges mais ils sont inoffensifs. Le danger vient en général des orages qui les accompagnent.

Plus de photos.

Dans le même registre, j’avais posté des photos d’orages impresionnantes.

Et encore d’autres photos représentant litérallement des “barres” de nuage.

via boingboing.

No tag for this post. 47,969 Vues 0 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
florent

La NASA teste un moteur à plasma

Mercredi 25 mai 2005 à 09:46 | Dans la catégorie Science

plasma Les scientifiques de la NASA en collaboration avec les Universités d’Austin (Texas) et d’Hunstville (Alabama) ont commencé à étudier les performances de nouveaux dispositifs qui pourraient conduire à des systèmes de propulsion spatiale basés sur le plasma. Un plasma se forme quand un gaz est chauffé suffisamment et acquiert une charge électrique. Quand un plasma est correctement canalisé au travers d’une tuyère magnétique, il peut être accéléré à des vitesses beaucoup plus élevées que celles atteintes par la propulsion chimique conventionnelle des fusées actuelles. Un jet de plasma est si chaud qu’en sortant d’un réacteur, la vitesse des particules éjectées peut atteindre des dizaines, voire des centaines de kilomètres à la seconde. Sous une telle poussée, un engin spatial peut, à la longue, atteindre des vitesses bien supérieures à celle d’une fusée chimique dont les gaz ne dépassent guère 5 km/s. Le développement de la tuyère magnétique est un point critique, d’après les scientifiques, parce que les matériaux conventionnels ne peuvent pas résister aux températures extrêmement élevées du plasma.

Ce mode de propulsion puissant, rapide et léger pourrait, selon les spécialistes du Advanced Space Propulsion Laboratory, propulser un vaisseau spatial de plus de 100 tonnes vers Mars en quatre mois à peine. Avec les fusées chimiques actuelles, le voyage prendrait 10 mois et il faudrait compter sur d’énormes réserves de carburant. A nous la conquête de Mars !

Source : techno-science.

No tag for this post. 4,678 Vues 0 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
florent

Un lac englouti en une nuit

Mardi 24 mai 2005 à 14:27 | Dans la catégorie Science

missing lake Les habitants d’un village de Russie ont découvert jeudi matin (dernier), médusés, que leur lac avait disparu au cours de la nuit. La chaîne de télévision NTV a diffusé des images d’un vaste cratère boueux sous un soleil printanier, devant lequel se tenaient des pêcheurs éplorés du village de Bolotniko. “Si quelqu’un s’était trouvé dans cette catastrophe, il n’aurait eu à peu près aucune chance de survie. Les arbres ont basculé vers le bas, sous le sol”, a dit à la télévision Dimitri Zaitsev, représentant du ministère des Situations d’urgence. Des responsables de la région de Nijegorodskaïa, située à l’est de Moscou le long de la Volga, ont jugé possible que le lac ait été aspiré dans un cours d’eau souterrain ou un réseau de grottes, mais certains villageois ont des explications plus sombres. “Je crois que l’Amérique a fini par nous atteindre”, a confié une vieille femme assise devant sa maison.

Source : Reuters.

No tag for this post. 2,893 Vues 1 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
florent

Un backup de ton cerveau dans ton ordinateur

Mardi 24 mai 2005 à 11:45 | Dans la catégorie Science

cerveau Selon Ian Pearson, chef du service de futurologie du britannique BT, il devrait être possible d’ici 50 ans de télécharger le contenu d’un cerveau dans un ordinateur. Ian Pearson rappelle par exemple qu’il aura fallu plus de 30 ans pour que le premier ordinateur digne de ce nom atteigne la puissance d’une console de jeux Playstation 2 alors qu’il a fallu moins de 5 ans pour que la Playstation 3 multiplie la puissance de la console par 35, “ce qui représente environ 1% de la puissance d’un cerveau humain”. Cette évolution exponentielle de la puissance devrait permettre, d’ici 50 ans, de créer un ordinateur capable de reproduire le fonctionnement du cerveau.

Mwai, reste à savoir comment on pourra transférer la conscience d’un cerveau humain à un cerveau électronique (c’est quoi ce film déjà ?), on devriendrait alors pure information se balladant sur la toile. Je pense pour ma part que les interactions qui régissent le cerveau humain sont bien plus subtiles qu’un traitement binaire de l’information et que l’augmentation de la puissance n’est pas un facteur déterminant dans la compréhension du processus.

via silicon.fr.

No tag for this post. 3,354 Vues 5 commentaires Partager Envoyer à un ami
Écrit par
florent

Des mots en Polymers écrit sur un cheveu humain

Mardi 24 mai 2005 à 11:20 | Dans la catégorie Science

hair polymer word Des chercheurs du laboratoire de Boston College ont fait la démonstration de la fabrication de structures microscopiques en polymers sur un cheveu humain. Comme vous pouvez le voir, Ils ont pu former le mot “HAIR” sur la surface du cheveu. La maîtrise de l’infiniment petit est désormais à portée on dirait …

Plus de photos.

via boingboing.

No tag for this post. 1,912 Vues 1 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
florent

L’astéroïde du 13 avril 2029 ne s’écrasera pas sur Terre

Vendredi 20 mai 2005 à 15:15 | Dans la catégorie Science

meteorite 2029 On avait récemment eu peur qu’un astéroïde du nom de MN4 vienne s’écraser sur notre bonne vieille planète en 2029. Aujourd’hui on sait qu’elle va nous passer à côté, ce qui est une bonne nouvelle, l’autre bonne nouvelle c’est que le gros caillou sera visible à l’oeil nu en Afrique, en Europe et en Asie, même sous la lumière des grandes villes. C’est un événement rare. “Des survols rapprochés par des objets aussi grands ne se produisent en moyenne que tous les 1000 ans”. Ca se passera le vendredi 13 avril 2029. Ah oui y’avait une mauvaise nouvelle quand même c’est que l’astéroïde pourrait bien revenir s’écraser chez nous en 2035 ….

Plus d’infos sur techno-science.

No tag for this post. 25,151 Vues 1 commentaire Partager Envoyer à un ami
 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail